L’Entreprise passe à table

Après un prestigieux parcours aux côtés des plus grands de la cuisine, Sylvette Vermeulen a ouvert son entreprise, Le Coq en Pâte. Sur Nancy, son concept est novateur et met les papilles en émoi. Il s’agit d’un traiteur remettant au goût du jour la cuisine de tradition à destination directe des collaborateurs des PME du secteur.

L’Entreprise passe à table
L’Entreprise passe à table
Avec son enseigne Le Coq en Pâte, Sylvette Vermeulen joue la carte de la livraison de repas dans les entreprises mais pas seulement…

Avec son enseigne Le Coq en Pâte, Sylvette Vermeulen joue la carte de la livraison de repas dans les entreprises mais pas seulement…

«Je travaille pour des professionnels dans une logique de qualité, d’écoresponsabilité. Mon credo : défendre et réhabiliter les mets de tradition. Je cuisine toute seule.» Quand elle accueille le visiteur dans sa maison aux accents boisés et rassurants, Sylvette Vermeulen ne tarde pas à séduire par ses mots empreints de passion. Elle aime la qualité, la saveur, le bon goût et conçoit la cuisine comme des instants de joie. «Comme un bonheur familial», précise-t-elle. Sylvette Vermeulen a longtemps exercé les fonctions de directrice internationale dans des maisons aussi huppées que Garnier- Thiebaut (fournisseur en linge de maison des plus grands restaurants et palaces de la planète) et Porthault, tutoyant le monde des arts de la table et de la gastronomie de prestige. Elle qui fit ses études à Nancy décida de revenir s’installer dans la cité ducale pour se rapprocher de sa mère souffrante et de tracer un nouveau chemin professionnel, se souvenant qu’elle côtoya Joël Robuchon et Alain Ducasse. Carte variée et conviviale Quand il y a pléthore de sushis, fastfoods, kebabs, Sylvette Vermeulen va prendre le contre-pied parfait à cette restauration très rapide en créant un concept de traiteur axé sur la cuisine de tradition. Le Coq en Pâte était né, portant en lui toutes les essences de la cuisine fine, sereine et généreuse. Sa carte ne laisse pas indifférent : poulet fermier aux morilles et vin jaune, crêpes parmentières, salade de lentilles à l’anguille fumée et oeufs de caille, osso-buco au miel et aux agrumes… A cette table des saveurs, une vingtaine de plats différents. Sylvette Vermeulen concocte de bons petits plats dans son espace fonctionnel, dans les règles de l’art et de l’hygiène. Ajoutant souvent une touche personnelle : «ne vous étonnez pas de trouver du basilic. J’adore cela». Dans sa quête de qualité, elle s’est adjoint la collaboration de la cave des Domaines à Nancy. Idem pour le pain. Elle s’est assuré le concours de la réputée boulangerie Stéphant. Les repas préparés sont livrés en barquettes fraîcheur, à réchauffer au micro-ondes, le tout en moins de 40 minutes. A noter le packaging (emballage et couverts) particulièrement soigné. Si plusieurs particuliers ont été séduits par les services du Coq en Pâte, Sylvette Vermeulen cible une autre clientèle : celle des collaborateurs des entreprises installées sur le Grand Nancy.

Plateaux Entreprises

Elle s’en explique : «il y a là un potentiel important. Je pense bien sûr aux salariés qui trouveront ici une alternative à la cantine mais aussi aux clients, aux réunions de bureau, aux dîners d’affaires… Introduire sur le lieu de travail une cuisine d’excellence, fraîche, équilibrée, variée et conviviale ne pourra être que de bel effet pour l’image de l’entreprise. Je m’adapte à toutes les demandes». Après quelques semaines d’existence, le Coq en Pâte commence à faire parler. Le landerneau entrepreneurial bruisse de cette nouvelle adresse. Dans sa démarche, Sylvette Vermeulen ne manque pas d’originalité et de créativité. Elle va lancer trois prochains plateaux entreprises qui mettent l’eau à la bouche : ibérique, nordique et Stanislas, pour ne pas oublier la touche lorraine, car ce traiteur raffiné se souvient de ses origines vosgiennes, terre de saveurs où tant de produits de terroir rivalisent de douceur. Un dernier coup d’oeil sur la carte du Coq en Pâte : foie gras de canard en terrine aux épices, crêpes parmentières aux herbes fraîches, petits choux aux spéculos, vanille et fruits de la passion… jusqu’au champagne. De la cuisine de Sylvette Vermeulen aux locaux des entreprises, les recettes authentiques se commandent et se partagent.